marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Concordia: renvoi de l'examen de la demande de 14 naufragés


NANTERRE, 20 juin 2012 (AFP) -

Le juge des référés de Nanterre a renvoyé mercredi au 12 septembre l'examen de la demande de 14 naufragés français du Concordia, qui réclament une expertise psychologique et une provision de 50.000 euros chacun, pour leur permettre de négocier avec le groupe italien Costa Croisières.

Le juge a donc une nouvelle fois renvoyé "l'examen au fond de cette demande au 12 septembre à 9H30 suite à la demande de renvoi de l'avocate des plaignants", a expliqué une source judiciaire.

Les plaignants refusent l'idemnisation proposée par la compagnie, dont le nom en italien est Costa Crociere, propriétaire du paquebot Concordia qui s'est échoué le 13 janvier près d'une île italienne en faisant 32 morts.

Début mai, Costa Crociere avait choisi de solder la majeure partie de ses comptes en acceptant de verser quelque 2 millions d'euros à 235 des 456 naufragés français, en échange de l'abandon de toute poursuite pénale ou civile.

Cet accord, qui prévoit le versement de 9.000 euros à chacun des 235 naufragés du collectif, règle quasiment le contentieux entre la compagnie et les victimes françaises. Six Français avaient péri dans l'accident et 456 en avaient réchappé.

Costa Crociere est contrôlé par le géant américain de la croisière Carnival.

CARNIVAL CORPORATION