marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Frédéric Cuvillier critique le montage financier autour du Canal-Seine-Nord


LILLE, 23 juin 2012 (AFP) -

Le ministre des Transports Frédéric Cuvillier, interrogé samedi sur l'état du projet Canal Seine-Nord dans l'émission "La voix est libre" de France 3 Nord/Pas-de-Calais, s'est montré assez critique à propos du montage financier du projet.

"Nous sommes aujourd'hui dans le tour de table pour le financement avec un PPP --un partenariat public-privé-- avec une réalité d'impasse budgétaire de l'ordre de 2 à 2,5 milliards", a-t-il rappelé dans un premier temps.

Le coût total du projet de canal Seine-Nord Europe, qui permettra de constituer un vaste corridor de transport de fret fluvial, depuis le Havre jusqu'au Benelux, est estimé à près de 4,3 milliards d'euros, dont 2,1 milliards d'un partenaire privé. Le processus de sélection entre les deux candidats déclarés Bouygues Travaux Publics et Vinci Concessions doit intervenir à la fin de l'année.

Le ministre a ensuite souligné que les grands projets, que ce soit la liaison ferroviaire Lyon-Turin ou le Canal-Seine-Nord, "ne peuvent intervenir que s'il y a un bouclage européen du financement".

"Nous y sommes suspendus", a-t-il dit. La participation prévue de l'Union européenne au projet du canal est d'environ 330 millions d'euros.

"Par ailleurs je pense que dans cette situation économique et financière, partir systématiquement sur du PPP, qui fait le jeu des banques, n'est peut-être pas le mode de financement le mieux adapté", a-t-il ajouté.

BOUYGUES

VINCI