marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Le secteur européen de la croisière pèse de plus en plus face aux Etats-Unis


PARIS, 26 juin 2012 (AFP) -

Le poids économique de l'industrie de la croisière en Europe a augmenté de 54% au cours des cinq dernières années pour atteindre 36,7 milliards d'euros en 2011, l'Europe pesant ainsi de plus en plus par rapport aux Etats-Unis, leader mondial du secteur, selon un rapport.

Le nombre de personnes voyageant en Europe a quasiment triplé en une décennie, passant de 2,4 millions en 2011 à 6,18 millions en 2011, selon ce rapport du Conseil européen de la croisière (ECC) présenté mardi à Paris.

Du côté de la construction de bateaux de croisière, les chantiers européens sont en pointe et vont construire 24 navires en cinq ans d'ici 2016. En la matière, la France est le numéro 3 mondial derrière l'Italie et l'Allemagne.

"Le secteur de la croisière connaît en Europe une croissance exceptionnelle, avec un développement continu depuis 30 ans", a souligné Georges Azouze, patron de l'Association française des compagnies de croisière (AFCC).

Pour 2012, malgré "le trou d'air de quelques semaines" lié à l'impact du naufrage du Costa Concordia en janvier (32 morts), l'activité s'annonce "positive", a dit M. Azouze, patron de Costa Croisières en France.

En 2011, la croisière a attiré 6,2 millions de personnes en Europe (+9% sur un an), contre 11,5 millions aux Etats-Unis, sur un total de 20,6 millions au niveau mondial. Le marché mondial a ainsi doublé en une décennie (9,91 millions de passagers en 2001).

Mais si l'Amérique du Nord, fer de lance depuis trois décennies, continue de fournir la majorité des croisiéristes au niveau mondial, la part de l'Europe a nettement augmenté ces dernières années. Les Etats-Unis constituent en effet un marché mature où le développement est désormais moins rapide.

Ainsi, la part des croisiéristes nord-américains dans le marché mondial s'est réduite de 70% en 2000 à 56% en 2011. Celle des Européens est passée de 22% en 2001 à 30% en 2011.

Le secteur de la croisière fournit du travail à 315.000 personnes en Europe (compagnies de croisières, construction de paquebots, activité autour des escales dans les ports...), dont 153.000 emplois directs.