marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Le port de Marseille va élargir sa passe nord pour développer la croisière


MARSEILLE, 3 juil 2012 (AFP) -

Le conseil de surveillance du Grand port maritime de Marseille (GPMM) a confirmé mardi un projet d'élargissement de sa passe nord afin d'accompagner le développement du trafic des croisières.

D'un coût évalué à 35 millions d'euros, ce projet devra être cofinancé par les collectivités locales.

L'élargissement de la passe vise à faciliter l'accès au port pour les bateaux de grande taille (supérieurs à 300 m), qu'un mistral supérieur à 25 noeuds rend délicat actuellement. Faute de quoi, une trentaine d'escales pourraient être annulées lors de la saison 2013, soit un manque à gagner de 15 millions d'euros pour les retombées locales de l'activité de croisière, souligne le GPMM.

Le conseil de surveillance a également validé le choix des entreprises Projenor, CMA Rail, T3M et Naviland Cargo pour construire et exploiter un terminal de transport combiné rail-route à Mourepiane sur les bassins Est du port à Marseille. Cet investissement de 60 millions d'euros nécessite aussi des financements publics.

Ce terminal aura pour fonction de concentrer en un seul lieu les trafics de conteneurs destinés à emprunter le rail et de gérer l'interface entre les trains et les camions pour les transports combinés desservant l'aire marseillaise et le Sud-Est. Il renforcera également la place du rail dans la desserte du port, assurée actuellement à plus de 85% par la route.

Il pourra traiter jusqu'à 150.000 conteneurs et caisses mobiles par an, soit le double du volume de "boîtes" qui empruntent actuellement le rail depuis le port et le terminal de fret ferroviaire du Canet.