marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Avis défavorable à la déclassification de documents sur l'opération du voilier La Tanit


PARIS, 6 juil 2012 (AFP) -

La commission consultative du secret de la défense nationale (CCSDN) a émis un avis défavorable à la déclassification de documents du ministère de la Défense relatifs à l'opération de libération des otages sur le voilier La Tanit en avril 2009 au large de la Somalie.

En début de soirée, le ministère a annoncé que Jean-Yves Le Drian avait pris la décision de suivre cet avis, publié vendredi au Journal officiel, et donc de ne pas déclassifier.

Le ministre de la Défense est libre de suivre ou pas les avis de la CCSDN (qui s'était réunie le 21 juin sur ce sujet précis), mais les quelque 190 avis de la CCSDN ont toujours été suivis dans leur quasi totalité par les autorités gouvernementales concernées.

Pierre Dupire, juge d'instruction au tribunal de grande instance de Rennes, chargé de l'information sur le piratage du voilier La Tanit entre le 4 et le 10 avril 2009, avait demandé le 30 mars au ministre de la Défense la déclassification de documents sur cette affaire.

M. Le Drian s'est alors tourné, par une lettre du 22 mai, vers la CCSDN pour lui demander son avis. La commission, après avoir consulté les documents soumis à son examen, a décidé de donner un avis défavorable à la demande de déclassification du magistrat instructeur.

Lors de l'assaut mené le 10 avril 2009 par des commandos marine français sur La Tanit pour délivrer les cinq occupants du voilier, retenus en otages depuis le 4 avril par cinq pirates somaliens, le skipper Florent Lemaçon avait été tué par une balle tirée par un des soldats français, comme l'a révélé l'instruction.

Deux pirates somaliens avaient été tués et trois autres capturés, puis mis en examen à Rennes pour "détournement de navire" et "séquestration arbitraire en bande organisée".

Chloé Lemaçon a publié en mai 2010 un livre témoignage où elle raconte son combat pour que l'Etat accepte de reconnaître sa responsabilité dans la mort de son mari.

La CCSDN avait donné, il y a deux ans, un avis favorable, suivi par le ministre de la Défense d'alors, Hervé Morin, à la déclassification d'une série de documents portant sur l'opération des commandos marine.