marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Réunion: échauffourées entre manifestants et gendarmes devant la Réserve marine


SAINT-DENIS-DE-LA-REUNION, 7 août 2012 (AFP) -

Des échauffourées ont opposé mardi gendarmes et usagers de la mer devant le siège de la Réserve marine à la Saline-les-Bains (côte ouest), où une centaine de surfeurs et pêcheurs étaient allés protester, l'accusant d'être responsable de la prolifération de requins.

Vers 15H00, les manifestants, présents devant les grilles, ont tenté de pénétrer de force dans l'établissement, gardé par les gendarmes qui les ont repoussés sans ménagement, essuyant en retour quelques jets de bouteilles.

Une délégation a finalement été reçue par la directrice de la Réserve, Soraya Issop-Mamode, que les surfeurs accusent d'être devenue le "garde-manger" des requins depuis sa création en 2007.

La Réserve nationale naturelle marine de la Réunion s'étend sur tout le littoral ouest, de Saint-Paul à Etang-Salé, là où se trouvent les plages et les principaux spots de surf.

"Nous ne sommes pas cobayes", ont crié des manifestants qui ont rappelé que la quasi-totalité des attaques de requin se sont déroulées dans la Réserve marine. Ils ont réclamé de pouvoir pratiquer la pêche sous-marine sur le site, ce qui est strictement interdit.

La préfecture a annoncé lundi une opération de pêche de 20 requins, indiquant que les pêcheurs professionnels ont le droit de pêcher, sous certaines conditions, dans la Réserve marine qui a été créée pour protéger principalement les coraux et non les poissons.