marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Levée des poursuites à l'encontre d'un cargo allemand soupçonné de pollution


BREST, 16 août 2012 (AFP) -

Le procureur de la République de Brest a levé jeudi en fin de journée sa demande de caution de 500.000 euros à l'encontre de l'armateur d'un cargo allemand suspecté de pollution volontaire qui a pu reprendre la mer, a-t-on appris jeudi auprès du parquet.

Le parquet est ainsi revenu sur sa décision après consultations d'experts maritimes et l'audition des membres d'équipage qui ont évoqué une importante fuite d'huile accidentelle qui s'est écoulée du pont vers la mer.

Le navire était bien entretenu, a-t-on également indiqué.

Mardi, un avion des Douanes avait repéré une nappe suspecte longue de 7 km et large de 200 mètres dans le sillage du Blue Creek, un cargo allemand de 90 mètres de long qui se trouvait à 80 km de la pointe de Penmarc'h (Finistère).

Sur réquisition du parquet de Brest, un avion de la Marine nationale avait ordonné au commandant du cargo de se dérouter sur le port de Brest pour les besoins de l'enquête.

Mercredi des enquêteurs avaient entendu l'équipage et le commandant du navire qui faisait route vers l'Espagne. Une "avarie, une défaillance d'une pompe à huile", avait alors été évoquée.