marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Droits de pêche à Gibraltar: plainte de Madrid auprès de Londres


MADRID, 17 août 2012 (AFP) -

L'Espagne a transmis vendredi à Londres une plainte officielle concernant les droits de pêche au large de Gibraltar, territoire britannique enclavé dans le sud du pays, a-t-on appris auprès du gouvernement espagnol.

Le ministère espagnol des Affaires étrangères a envoyé une note de protestation contre l'attitude des autorités de Gibraltar, qui interdisent aux marins espagnols la pêche au filet au large du territoire, a déclaré à l'AFP une source diplomatique espagnole.

Un accord de 1999 permet aux pêcheurs espagnols de lancer leur filets à plus de 225 mètres des côtes, mais le nouveau gouvernement de Gibraltar a durci sa politique et défend depuis mars l'application d'une loi de 1991, qui interdit la pêche dans la zone.

Jeudi, les autorités de Gibraltar ont annoncé qu'elles maintenaient cette interdiction, en faisant valoir des préoccupations écologiques.

Madrid affirme que cette attitude est en contradiction avec un accord concédé le 3 août par Gibraltar, qui permet la poursuite de la pêche par les marins espagnols dans cette zone.

En même temps, le gouvernement espagnol réaffirme sa revendication de souveraineté sur ce territoire stratégique situé au bord du détroit séparant la Méditerranée de l'océan Atlantique.

Madrid a "réitéré la position du gouvernement selon laquelle les marins espagnols devraient être capables de pêcher librement dans les eaux espagnoles sans autres restrictions que celles imposées par la loi espagnole et les régulations européennes", a-t-on expliqué de même source diplomatique espagnole.

En mai, un incident avait opposé la police de l'enclave britannique et la garde civile espagnole qui protégeait des bateaux de pêcheurs espagnols, et Madrid s'était élevé contre toute "intimidation ou humiliation".

Signe des tensions entre Madrid et Londres, la reine Sofia d'Espagne avait annulé une visite à Londres où elle devait assister début juin au jubilé de diamant de la reine d'Angleterre Elizabeth II.

Le territoire de Gibraltar a été cédé en 1713 par l'Espagne à la Grande-Bretagne aux termes du Traité d'Utrecht. Madrid réclame depuis longtemps le retour de l'enclave sous sa souveraineté, ce que Londres refuse en faisant valoir l'opposition de la population locale à une telle mesure.