marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Le MSC Flaminia devrait entrer dans les eaux françaises "ce week-end"


CHERBOURG (Manche), 25 août 2012 (AFP) -

Le cargo MSC Flaminia, victime d'une avarie le 14 juillet dans l'Atlantique, devrait entrer dans les eaux françaises "vraisemblablement ce week-end" et pourrait atteindre son port d'accueil allemand le 31 août ou le 1er septembre, a annoncé vendredi la préfecture maritime.

Le cargo de 300 m de long pour environ 80.000 tonnes a été victime d'un incendie qui a duré plusieurs jours et de deux explosions, l'une le 14 juillet, l'autre le 18 juillet, qui ont fait un mort et un disparu.

Vendredi il se trouvait à "environ 40 milles nautiques (environ 74 km) au sud-ouest des côtes britanniques" et la température à bord était encore de 60 degrés, a précisé lors d'un point presse à Cherbourg (Manche) le vice-amiral d'escadre Bruno Nielly, préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord.

"Ce n'est pas une combustion vive, ça reste chaud mais l'incendie n'est pas fondamentalement actif", a-t-il ajouté. "Le bateau ne présente aucun danger de pollution, aucune fissure sur la coque", selon le préfet.

Le cargo, remorqué, se déplace à une vitesse comprise entre "3 et 5 noeuds". Il va entrer dans les eaux françaises "vraisemblablement ce week-end" et sera au large de Cherbourg "soit ce week-end, soit lundi" mais "je ne prévois pas de dispositif particulier", a précisé le préfet.

Dans un communiqué, le ministère des Transports a expliqué que "la nette amélioration de la situation du navire au cours des derniers jours, à la fois sur la gîte et la maîtrise de l'incendie, a(vait) conduit la France à autoriser (le) transit par la Manche et le détroit du Pas-de-Calais".

Cette autorisation est toutefois "assortie de conditions, concernant la surveillance d'éventuels foyers résiduels d'incendie de la cargaison, et l'état de la coque", précise le communiqué du cabinet du ministre délégué aux Transports Frédéric Cuvillier.

Une inspection du navire, menée à proximité des côtes anglaises, par une équipe d'experts français, britanniques et allemands, "doit avoir lieu très rapidement", selon le communiqué. Le transit du MSC Flaminia par la Manche et la mer du Nord aura lieu "dès que les dernières conditions auront été confirmées", a ajouté le ministère.

Des intempéries ont empêché vendredi des experts d'inspecter le cargo mais s'ils ne peuvent pas monter à bord, cela n'empêchera pas le navire d'entrer dans les eaux françaises, selon M. Nielly.

L'arrivée du cargo dans les eaux françaises dépendra des conditions météo, actuellement assez mauvaises, mais "dans l'hypothèse la plus optimiste le bateau sera sorti du Pas-de-Calais mardi ou mercredi", a-t-il précisé.

Il pourrait rejoindre son port d'accueil allemand vendredi 31 août ou samedi 1er septembre, a-t-il ajouté.

Lors de l'accident du 14 juillet, un marin du MSC Flaminia était décédé, un autre porté disparu et un troisième grièvement blessé. L'équipage avait été évacué et le cargo est depuis remorqué par trois navires.

Selon le commandement allemand, le MSC Flaminia transportait 151 conteneurs (sur plus de 2.700 conteneurs embarqués) de produits dangereux (nettoyants inflammables).

cc-clc-gvy-sbo/zap/dpn