mo sphyrna logo
Actualités en direct (AFP)

Pétrole : le Brésil se dote du premier terminal flottant du monde


RIO DE JANEIRO, 28 août 2012 (AFP) -

Le géant pétrolier brésilien Petrobras va s'équiper du premier terminal flottant du monde, capable de ravitailler directement en haute mer les navires de transport d'hydrocarbures à partir de 2014, a indiqué l'entreprise publique mardi.

"Notre solution logistique inédite, l'Unité offshore de transfert et de stockage (UOTE), va permettre de stocker le pétrole en haute mer et de le transférer aux navires d'exportation", affirme Petrobras dans un communiqué.

Jusqu'à présent, le pétrole est acheminé des plateformes offshore jusqu'à la côte, où les navires marchands viennent se ravitailler.

"La nouvelle technologie garantira une économie de coûts, en réduisant la distance parcourue par les navires de transport d'hydrocarbures", précise le communiqué. La première unité devra être mise en service en juin 2014, à 90 km au large de Rio de Janeiro.

L'UOTE reposera sur un navire stationné à proximité des plateformes d'extraction et capable de stocker 2 millions de barils de pétrole (l'équivalent de la production quotidienne du Brésil). Un système de conduites sous-marines et de valves acheminera le pétrole de la plateforme vers le navire de stockage, puis du navire vers les bateaux marchands.

La fabrication de cette unité est estimée à 253 millions d'euros (318 millions de dollars) sans compter les coûts d'affrêtement du navire, qui est en cours de construction en Chine, par la compagnie indienne Tanker Pacific.

D'après la presse brésilienne, le projet de Petrobras devrait obtenir rapidement l'accord des autorités car ses impacts socio-environnementaux n'auront pas besoin d'être évalués.

"Le projet a été développé face aux besoins de nouvelles solutions logistiques pour l'exportation du pétrole brésilien", souligne Petrobras dans son communiqué.

Le Brésil, sixième économie mondiale, compte faire passer sa production pétrolière d'environ 2 millions de barils par jour actuellement à près de 5 millions d'ici à 2020 grâce notamment aux gigantesques réserves pré-salifères découvertes en 2006 en eaux très profondes.

PETROBRAS