marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Des pirates relâchent un pétrolier grec et son équipage russe (compagnie)


Athènes, 30 août 2012 (AFP) -

Des pirates qui s'étaient emparés d'un pétrolier grec mardi au large du Togo ont relâché le navire et son équipage russe, qui est sain et sauf, a annoncé jeudi à Athènes la compagnie Golden Energy Management.

"Le navire a été relâché et l'équipage est sain et sauf", a déclaré un représentant de la compagnie. Il a précisé que les pirates avaient prélevé une partie de la cargaison de fioul. "Le navire est à présent en route pour une destination sûre", a-t-il ajouté.

Les pirates s'étaient emparés mardi du pétrolier, le Energy Centurion, après avoir échangé des tirs avec un patrouilleur de la marine togolaise, a indiqué le Bureau maritime international (BMI).

L'assaut du pétrolier, qui navigue sous pavillon de l'Ile de Man, avait eu lieu dans le golfe de Guinée, à une vingtaine de kilomètres au large de Lomé, la capitale du Togo, a déclaré Noel Choong, responsable du service d'information sur la piraterie maritime du BMI.

La compagnie grecque a indiqué qu'elle estimait que les pirates avaient prélevé plus de 3.000 tonnes de fioul.

"Ils n'ont pas demandé de rançon, ils recherchaient du butin. Ils ont aussi pris les objets de valeur des membres de l'équipage", a déclaré le représentant de la compagnie sous le couvert de l'anonymat.

Les pirates avaient échangé des tirs avec un patrouilleur de la marine togolaise qui répondait à l'appel de détresse lancé par l'équipage, puis avaient pu s'échapper à bord du pétrolier, a indiqué M. Choong, du BMI.

Le BMI, qui a son siège à Kuala Lumpur, a régulièrement appelé les bateaux qui naviguent dans le golfe de Guinée à être vigilants et a demandé aux autorités de renforcer les patrouilles. Il a déclaré en 2011 que la région du golfe de Guinée était en train de devenir un nouveau "haut lieu" de la piraterie.

Au moins 36 attaques de pirates ont été enregistrées dans cette zone depuis le début de 2012, dont des captures de navires, des enlèvements et des meurtres.