marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Une saison "bien orientée" pour les fruits et légumes, selon FranceAgriMer


PARIS, 3 sept 2012 (AFP) -

Le marché des fruits et légumes s'est globalement bien porté cet été, notamment pour la tomate, le concombre et les pêches-nectarines, un peu moins pour le melon, selon une note de conjoncture de l'organisme FranceAgriMer, rattaché au ministère de l'Agriculture.

La pêche nectarine a bénéficié d'une demande au rendez-vous et des "soucis climatiques en Espagne" limitant la concurrence des fruits espagnols, indique l'Etablissement national des produits de l'agriculture et de la mer dans sa note publiée lundi.

"La pêche nectarine n'a pas connu de périodes de crise conjoncturelle ce qui n'était pas arrivé depuis la campagne 2008", poursuit FranceAgriMer.

Le concombre, qui avait subi de plein fouet la crise de la bactérie E. coli en 2011, a connu une campagne "stable", selon FranceAgriMer, grâce à une offre limitée à l'échelle nationale et une concurrence modérée du Benelux en juillet, qui ont soutenu les cours. Cette situation n'a toutefois pas perduré en août, provoquant une baisse des cours malgré une demande stable.

La tomate a bénéficié d'une demande soutenue et les prix sont resté hauts jusqu'à fin juillet, le marché restant bien orienté en août avec une demande présente et une offre stable, souligne FranceAgriMer.

Les cours de la poire se sont maintenus à un niveau stable, grâce à une récolte soutenue et une demande "présente".

En revanche, l'abricot a souffert de mauvaises conditions climatiques, tout comme le melon, qui a connu des crises conjoncturelles cet été "du fait de volumes importants et d'une consommation peu présente", souligne l'organisme qui ajoute que la situation s'est toutefois redressée après le 15 août.

Côté consommation, les quantités de fruits achetées par les ménages français pour leur consommation à domicile ont augmenté de 2,9% entre le 26 décembre 2011 et le 5 août 2012 par rapport à 2011, selon des chiffres Panel Kantar cités par FranceAgriMer. La progression est de seulement 0,4% pour les légumes.

Concernant les fruits frais et les légumes, la balance commerciale française est déficitaire de respectivement un milliard d'euros et 420 millions sur les six premiers mois de l'année, indique en outre FranceAgriMer.

"Globalement, la situation des échanges au premier semestre 2012 est la plus mauvaise de ces trois dernières années", relève FranceAgrimer.