mo sphyrna logo
Actualités en direct (AFP)

Hong Kong: des militants prochinois tentent d'envahir le consulat japonais


HONG KONG, 12 sept 2012 (AFP) -

Des échauffourées ont opposé mercredi les forces de l'ordre à des militants prochinois qui tentaient de pénétrer dans le consulat du Japon à Hong Kong après la décision de Tokyo d'acheter des îles de mer de Chine orientale disputée par Pékin.

Une quinzaine de manifestants ont scandé des slogans antijaponais, brûlé des drapeaux nippons et exhorté le Japon à abandonner ces îles.

"Nous sommes très en colère", a clamé Tsang Kin-shing qui faisait partie d'un groupe de militants radicaux arrêtés en août par la police japonaise après leur débarquement sur l'archipel disputé, connu sous le nom de Diaoyu en Chine, ou Senkaku au Japon.

Ces îles sont contrôlées par Tokyo mais revendiquées par la Chine et Taïwan. Leurs eaux sont très poissonneuses et leur sous-sol marin pourrait renfermer des gisements d'hydrocarbures.

Tokyo a affirmé mardi avoir finalisé l'achat pour 2,05 milliards de yens (20 millions d'euros) des îles controversées, au terme d'un accord avec une famille japonaise qu'il considérait être les propriétaires privés.

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao a prévenu lundi que la Chine ne cèderait "jamais un centimètre carré" dans le différend qui l'oppose au Japon en mer de Chine orientale.

Pékin a dépêché deux navires de patrouille sur zone afin "d'affirmer la souveraineté (territoriale)" de la Chine, selon l'agence officielle Chine nouvelle.

Selon Tsang Kin-shing, une nouvelle expédition pro-chinoise pour les îles est en cours de préparation. "Notre bateau est prêt à partir", a-t-il dit.