marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Plusieurs navires de la Brittany Ferries bloqués à quai en raison de grèves


BREST, 20 sept 2012 (AFP) -

Plusieurs navires de la compagnie maritime Brittany Ferries étaient immobilisés à quai jeudi en France et en Espagne en raison de mouvements de grève lancés par le personnel navigant, opposé au plan de retour à la compétitivité de la direction, a indiqué un délégué syndical.

"La réunion ce matin s'est très mal passée, la direction, et ce n'est pas coutume, a quitté la salle en claquant la porte", a indiqué à l'AFP Michel Le Cavorzin, délégué CGT, à propos d'une rencontre qui s'est tenue entre la direction et les organisations syndicales.

Plusieurs grèves de 24H00 ont ainsi été lancées par le personnel naviguant de la compagnie et le navire Cotentin est resté à quai à Cherbourg (Manche), le Normandie à Ouistreham (Calvados) et l'Armorique à Roscoff (Finistère). Le Cap Finistère (camions et remorques) a quant à lui été bloqué à Santander, en Espagne.

Par ailleurs, des votes devaient se tenir dans la soirée au sein du personnel du Mont-Saint-Michel, du Bretagne et du Pont-Aven pour décider ou non de grèves à leur propre initiative alors que ni la CGT ni la CFDT n'ont lancé des appels en ce sens, a précisé M. Le Cavorzin.

Début juin, la Brittany Ferries, confrontée à des difficultés financières depuis plusieurs années, avait annoncé la suppression de plusieurs traversées avant et après saison et la réduction des coûts salariaux.

Mais les syndicats ne veulent pas renoncer à certaines primes et souhaitent que la direction adopte une clause de "retour à meilleure fortune", à savoir que les efforts consentis en termes de salaires soient limités dans le temps.