marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Somalie: des avions kényans bombardent l'aéroport de Kismayo


NAIROBI (Kenya), 25 sept 2012 (AFP) -

Des avions de combat kényans ont bombardé mardi l'aéroport de Kismayo, ville portuaire au sud de la Somalie et dernier bastion des rebelles islamistes shebab, a indiqué l'armée kényane.

"Nos avions ont détruit un dépôt d'armes et un entrepôt utilisés par les shebab", a déclaré un porte-parole de l'armée kényane, Cyrus Oguna, indiquant ne pas savoir s'il y avait des victimes.

De leur côté les shebab ont confirmé le bombardement mais en ont minoré le bilan.

"Personne n'a été tué et il n'y a pas eu de dégâts", a affirmé un porte-parole des shebab, Ali Mohamud Rage. "Peut-être l'armée de l'air kényane essayait-elle de remonter le moral de ses troupes", a-t-il ironisé.

Des habitants de Kismayo ont signalé au moins trois fortes explosions près de l'aéroport, où des combattants shebab sont basés.

"Les explosions étaient très fortes et elles ont ébranlé l'aéroport", a indiqué Abdi Ugas, un témoin.

"Elles ont visé l'aéroport... l'une d'entre elles était très forte", selon un autre témoin, Osman Ali.

L'armée kényane, qui prépare depuis plusieurs mois un assaut sur Kismayo, son objectif majeur, n'en est plus qu'à 40 kilomètres.

Deuxième port du pays après celui de Mogadiscio, Kismayo est la dernière place forte des shebab, dont ils tirent l'essentiel de leurs revenus grâce notamment au commerce du charbon de bois.

Les shebab ont perdu la plupart de leurs autres bastions face à l'armée somalienne épaulée par les 17.000 hommes de la force de l'Union africaine, dont le Kenya fait partie au côté de l'Ethiopie.

mom-amu-nur-hv/pjm/de