marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Un équipage chinois sauvé par les Japonais en plein conflit diplomatique


TOKYO, 28 sept 2012 (AFP) -

Une douzaine de marins chinois ont été sauvés de leur navire en feu par les garde-côtes japonais, au moment où Japon et Chine s'écharpent à propos de la souveraineté sur des îles de mer de Chine orientale, a annoncé Tokyo vendredi.

Le Hao Han, un cargo de près de 2.000 tonnes battant pavillon panaméen, s'est embrasé jeudi soir en mer au large d'Osaka (centre-ouest du Japon). Les garde-côtes japonais sont intervenus et ont pu secourir l'équipage indemne, ont-ils annoncé.

La télévision publique NHK montrait, vendredi matin, des images du cargo qui continuait de se consumer. Une épaisse fumée noire s'échappait du cargo qu'un navire des garde-côtes nippons aspergeait d'eau.

Le cargo avait quitté la région d'Osaka pour la Chine, chargé d'un millier de tonnes de ferraille.

Ce sauvetage est intervenu quasi au moment même où les représentants chinois et japonais s'écharpaient à l'ONU au sujet de la souveraineté sur les îles Senkaku (appelées Diaoyu par les Chinois), contrôlées par le Japon mais revendiquées avec force par la Chine.

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté contre le Japon à la mi-septembre en Chine pour protester contre la nationalisation nippone de ces îles et Pékin a menacé Tokyo, via sa presse officielle, de sanctions commerciales.