marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Bateau turc arraisonné: des familles de victimes demandent des dommages à Israël (avocat)


ISTANBUL, 05 oct 2012 (AFP) -

Des proches des neuf Turcs abattus en 2010 par des commandos israéliens dans l'arraisonement de leur navire d'aide humanitaire en route pour Gaza ont déposé une plainte civile en Turquie pour obtenir des dommages et intérêts de l'Etat d'Israël, a annoncé vendredi un de leurs avocats.

Au moins 33 proches de ces neuf victimes ont saisi la justice civile pour "obtenir réparation de leur préjudice financier et de leur préjudice moral", a déclaré cet avocat, Me Ugur Yildirim, cité par l'agence Anatolie.

Plusieurs autres ont déposé plainte pour obtenir une compensation symbolique d'une livre turque (environ 45 centimes d'euro), a-t-il poursuivi.

Le montant total des réparations réclamées par ces proches s'élève à 10 millions de livres turques (4,5 millions d'euros), a précisé Me Yildirim.

Un tribunal d'Istanbul doit ouvrir le 6 novembre prochain le procès criminel de quatre ex-dirigeants de l'armée israélienne, accusés d'être responsables de l'assaut lancé le 31 mai 2010 par l'armée israélienne contre le Mavi Marmara, navire amiral d'une flottille d'aide humanitaire qui tentait de rallier Gaza, sous blocus de l'Etat hébreu. Neuf ressortissants turcs avaient été tués.

Le ministère public a requis la prison à vie pour les quatre hommes, mais ce procès devrait rester symbolique, Israël excluant que ses militaires soient jugés et a fortiori de les extrader.

En septembre 2011, le rapport Palmer de l'ONU avait jugé "excessive" et déraisonnable cette intervention militaire, mais avait considéré comme étant légal le blocus imposé par Israël à la bande de Gaza.

Cette affaire a provoqué une grave crise diplomatique entre la Turquie et Israël, autrefois alliés. Ankara a suspendu sa coopération militaire avec l'Etat hébreu et expulsé son ambassadeur à Ankara.