marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Grèce: un tanker grec attaqué par des pirates à Abidjan relâché


ATHENES, 9 oct 2012 (AFP) -

Un tanker grec enlevé samedi par des pirates à son ancrage à Abidjan, en Côte d'Ivoire, a été relâché mardi, les attaquants le quittant après s'être emparé d'un butin à bord, a annoncé la compagnie armatrice.

La compagnie, Grace Management, avait indiqué lundi avoir perdu depuis samedi le contact avec le bateau Orfeas.

Mardi, dans un nouveau communiqué, elle a à la fois confirmé que le navire était passé sous le contrôle de pirates et annoncé sa libération.

Le capitaine, grec, a joint la compagnie et lui a dit "que le bateau avait été relâché par les pirates mardi à 09H30 GMT", a déclaré la compagnie. Il a précisé que tout l'équipage, un autre Grec et 22 Philippins, sont sains et saufs.

La compagnie ne donne pas plus de précisions, mais selon une source en son sein, les pirates sont repartis avec un butin volé à bord, dont la nature n'a pas été précisée.

La compagnie armatrice avait donné l'alerte après que le tanker, transportant 32.000 tonnes de fioul et battant pavillon des Bahamas, eut quitté "sans ordre ni explication" son ancrage à Abidjan, où il devait livrer sa cargaison. Sa dernière localisation le montrait se dirigeant vers Lagos, au Nigeria.

Des pirates s'étaient emparés en août d'un pétrolier grec, l'Energy Centurion, au large du Togo, plus au sud-est, pour prélever une partie de la cargaison de fioul, plus de 3.000 tonnes, avant de relâcher bateau et équipage, retrouvé sain et sauf.

La compagnie grecque avait alors expliqué à l'AFP qu'il s'agissait d'une activité spécifique de piraterie en train de se développer dans cette zone, avec des attaques pour prendre possession de la cargaison à l'issue desquelles bateau et marins étaient relâchés sans demande de rançon.