marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

La marine néerlandaise interpelle sept pirates somaliens présumés


LA HAYE, 11 oct 2012 (AFP) -

La marine néerlandaise a interpellé jeudi sept pirates somaliens présumés qui auraient tenté d'attaquer un bateau de pêche espagnol au large de la Corne de l'Afrique, a annoncé jeudi le ministère néerlandais de la Défense.

"L'équipe d'abordage a emmené les sept suspects sur la (frégate) Hr. Ms. Rotterdam, où ils sont en détention", a indiqué le ministère de la Défense dans un communiqué : "la Hr. Ms. Rotterdam a mis fin ce matin aux activités d'un groupe de pirates présumés".

La frégate s'était mise à la recherche des pirates présumés dès mercredi après-midi après qu'un bateau de pêche battant pavillon espagnol eût indiqué avoir été attaqué par un skiff, une embarcation rapide utilisée par les pirates opérant dans cette zone.

Plusieurs rafales de sommation ont été tirées par les soldats néerlandais depuis un hélicoptère de type Cougar, après quoi les pirates présumés ont immobilisé leur skiff. Ce dernier a alors été abordé par les marins néerlandais qui ont procédé aux arrestations.

Le communiqué n'a pas fourni de détails sur l'attaque contre le bateau espagnol et n'a pas précisé si les Somaliens étaient armés au moment de leur arrestation.

La frégate néerlandaise opère dans la cadre de la mission anti-piraterie de l'Otan baptisée "Ocean Shield". Elle compte environ 350 membres d'équipage.

Cinq pirates somaliens, les premiers jugés en Europe, avaient été condamnés le 17 juin 2010 à cinq ans de prison à Rotterdam pour avoir attaqué un cargo turc dans le golfe d'Aden le 2 janvier 2009. Les Pays-Bas sont dotés d'une loi de compétence universelle pour les crimes de piraterie.