marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Pays-Bas : neuf pirates somaliens condamnés à quatre ans et demi de prison


LA HAYE, 12 oct 2012 (AFP) -

Neuf pirates somaliens, qui étaient accusés de tentative de meurtre sur des soldats néerlandais pendant la libération d'un bateau de pêche iranien au large des côtes somaliennes, ont été condamnés à quatre ans et demi de prison, a annoncé vendredi le tribunal de Rotterdam chargé de l'affaire.

"Les suspects ont été reconnus coupables de piraterie, le tribunal a imposé des peines de prison de quatre ans et demi", a indiqué celui-ci dans un communiqué.

Seize pirates présumés avaient été interpellés le 2 avril 2011 au moment de la libération d'un bateau de pêche iranien par des soldats néerlandais basés sur la frégate "Tromp". Deux pirates avaient été tués dans la fusillade.

Les pirates présumés avaient ouvert le feu sur les soldats néerlandais qui voulaient prendre le contrôle du bateau de pêche. L'équipage de celui-ci était, semble-t-il, retenu prisonnier par des pirates depuis quatre mois, selon le parquet.

Parmi les 16 pirates, sept avaient été libérés peu de temps après avoir été interpellés tandis que les autres, âgés de 18 à 38 ans, avaient été transférés aux Pays-Bas pour être poursuivis pour piraterie et tentative de meurtre.

"Tous les suspects ont été innocentés (concernant l'accusation) de tentative de meurtre", a ajouté le tribunal, soulignant qu'il n'avait pas été possible de déterminer quelles personnes avaient tiré des coups de feu.

La frégate "Tromp" participait dans le golfe d'Aden à une opération de l'Otan contre la piraterie baptisée "Ocean Shield" ("Bouclier de l'Océan").

Cinq pirates somaliens, les premiers jugés en Europe, avaient été condamnés le 17 juin 2010 à cinq ans de prison à Rotterdam pour avoir attaqué un cargo turc dans le golfe d'Aden le 2 janvier 2009. Les Pays-Bas sont dotés d'une loi de compétence universelle pour les actes de piraterie.