marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Revue des frets maritimes: le retour des affréteurs chinois soutient les prix


LONDRES, 15 oct 2012 (AFP) -

Les prix des transports maritimes ont connu des fortunes diverses la semaine dernière, dans un marché quelque peu soutenu par un retour des affréteurs chinois après une semaine de congés dans le pays, mais toujours entravé par une offre de navire largement excédentaire.

L'indice phare du marché des frets, le Baltic Dry Index (BDI), moyenne des tarifs pratiqués sur 24 routes de transport en vrac de matières sèches (minerais, charbon, métaux, céréales, etc.), a terminé vendredi dernier à 926 points, son niveau le plus élevé depuis fin juillet, contre 875 points le vendredi précédent.

Le Baltic Capesize Index (BCI), qui compile les tarifs des Capesize, a terminé vendredi à 1.914 points, reprenant un peu son souffle après avoir atteint une semaine auparavant 1.932 points, son plus haut niveau depuis neuf mois, pénalisé par "un déficit de cargaisons face à une offre de navires grandissante", ont expliqué les analystes de l'agent maritime Fearnleys.

De son côté, le Baltic Panamax Index (BPI) -- qui concerne sept routes, la plupart pour les céréales, empruntées par des navires adaptés aux dimensions du canal de Panama --, a fortement accentué son rebond la semaine dernière pour finir à 871 points, son plus haut niveau depuis deux mois, contre 598 points une semaine plus tôt.

L'indice s'est ainsi totalement repris --se trouvant multiplié par deux en l'espace de deux semaines-- après avoir dégringolé le 27 septembre à 418 points, son plus bas niveau depuis la création de l'indice en 1998.

Le marché a notamment été soutenu par une hausse du nombre de navires affrétés pour le transport de charbon mais aussi de céréales sur des routes de la zone atlantique, a-t-on relevé chez Fearnleys.

Les tarifs des frets pétroliers ont évolué en ordre dispersé cette semaine, mais restaient globalement pénalisés par la surcapacité persistante de la flotte disponible.

L'indice Baltic Dirty Tanker Index (BDTI), moyenne des taux pratiqués sur onze routes de transport de pétrole brut, a terminé vendredi à 667 points, marquant un nouveau plus haut depuis début juillet, contre 664 points une semaine plus tôt.

Les tarifs ont été soutenus par un regain de la demande après la fin de la semaine de congés en Chine de début octobre, mais "le tonnage disponible demeure largement excédentaire par rapport au nombre de navire affrétés", ont tempéré les experts du courtier maritime BRS.

L'indice Baltic Clean Tanker Index (BCTI), moyenne des prix pratiqués sur cinq routes de produits pétroliers raffinés (essence, gaz liquéfié, fioul de chauffage, etc.) a légèrement accentué un repli entamé fin septembre après avoir atteint un sommet depuis six mois (648 points le 26 septembre), finissant la semaine à 619 points contre 626 points une semaine auparavant.