marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

L'activité de Bourbon dopée de 21,4% au 3T grâce à de nouveaux navires


PARIS, 7 nov 2012 (AFP) -

Le chiffre d'affaires du groupe français de services maritimes parapétroliers Bourbon a augmenté de 21,4% au troisième trimestre, à 306,1 millions d'euros, bénéficiant d'un marché porteur et de l'entrée en service de 22 nouveaux navires en l'espace d'un an.

"Dans un contexte de marché pétrolier et parapétrolier favorable, la croissance de Bourbon est conforme" au plan stratégique du groupe, a déclaré son directeur général Christian Lefèvre, cité mercredi dans le communiqué.

"Les tarifs journaliers moyens progressent régulièrement et s'appliquent sur une flotte toujours en croissance", a noté M. Lefèvre.

Le taux d'utilisation des 458 navires du groupe a légèrement progressé de 0,1 point à 83,5%.

Le prix moyen du baril a reculé au troisième trimestre par rapport à l'an dernier, à 109 dollars, contre 113 un an plus tôt. Toutefois cela a été partiellement compensé par le fait que le dollar a été moins faible par rapport à l'euro (1,25 USD pour un euro en moyenne, contre 1,41 un an plus tôt).

Le chiffre d'affaires de la principale activité, les services maritimes (remorquages, ravitaillement, transport de personnel sur des champs), a grimpé de 27,1% à 254,5 M EUR. C'est dans ce secteur que sont intervenues 21 des 22 entrées en service de navires intervenues depuis un an.

Les ventes dans l'activité de services sous-marin (maintenance et réparation d'installations) ont progressé de 9,9% à 46,5 millions.

Dans cette activité, le taux d'utilisation des navires a sensiblement reculé de 8,8 points sur un an à 85,2%, en raison "des nombreux arrêts techniques programmés", selon le communiqué.

Enfin, le chiffre d'affaires des navires des navires affrétés mais non détenus a chuté de 47,1% à 5,1 millions d'euros, compte tenu du fait que de nombreux navires entrés sont venus remplacer des navires qui étaient jusque là simplement affrétés.

Concernant les perspectives pour l'an prochain, le groupe estime que "la demande de navires (pour services) offshore devrait être soutenue par les investissements des clients pétroliers, avec environ 13% de hausse prévue et plus de 60 appareils de forage neufs devraient entrer en service".

BOURBON