marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

La marine maltaise vient au secours de 250 migrants érythréens


LA VALETTE, 09 nov 2012 (AFP) -

Les autorités maltaises ont annoncé vendredi être venues en aide à un navire probablement parti de Libye il y a plusieurs jours avec 250 migrants à son bord, qui avait subi une grave avarie à un moteur et risquait de faire naufrage.

La marine est intervenue à 140 milles nautiques (environ 259 km) au sud-est de Malte quand les passagers du bateau de pêche se sont "déclarés en état de détresse", après avoir initialement dit leur intention de poursuivre leur route vers l'Italie.

"L'enquête a révélé que le principal moteur du navire avait subi une panne grave et était incapable de poursuivre sa route", ont indiqué les forces armées dans un communiqué.

Selon le communiqué, les autorités maltaises ont été mises en alerte par la marine italienne et des ONG averties par des passagers du bateau.

"A bord du navire se trouvent un nombre important de femmes et d'enfants et toutes les précautions ont été prises pour assurer la sécurité de tous les passagers", ont ajouté les forces armées dans le communiqué.

Comme le navire se trouvait dans la "zone de recherche et de sauvetage" de l'île de Malte, les militaires ont dépêché sur place deux navires de patrouille et un avion.

Quand ils ont rejoint le bateau des migrants vers 05H30 locales (04H30 GMT), les immigrés ont affirmé vouloir poursuivre leur route vers les côtes italiennes. Les patrouilleurs sont restés dans les environs mais au bout de quatre heures, ils ont constaté que le navire ne bougeait pas et penchait même dangereusement.

Les migrants qui sont en train d'être acheminés vers Malte devraient y accoster vendredi soir.

Selon les médias italiens, le navire dérivait depuis quatre jours et ses passagers ont réussi à donner l'alerte via des connaissances en Suède et à Malte.