marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

BAE Systems règle un différend avec la Trinité-et-Tobago


LONDRES, 14 nov 2012 (AFP) -

Le groupe de défense britannique BAE Systems a annoncé mercredi avoir réglé à l'amiable un contentieux qui l'opposait depuis deux ans au gouvernement de la Trinité-et-Tobago, à la suite de l'annulation d'une commande de trois navires patrouilleurs.

"Le règlement avec le gouvernement de la Trinité-et-Tobago est en ligne avec les provisions qui ont été prises", indique le numéro un européen de la défense dans un communiqué.

BAE Systems avait provisionné 100 millions de livres en 2010 à la suite de l'annulation de la commande par les autorités de l'ancienne colonie britannique des Caraïbes. Le contrat avait été signé en 2007 avec le précédent gouvernement, ensuite évincé du pouvoir lors d'élections législatives anticipées.

Les trois patrouilleurs ont finalement été vendus à la marine brésilienne dans le cadre d'une commande signée en décembre 2011. Le premier navire a été livré en juin dernier.

BAE SYSTEMS