marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

L'Australie interdit ses eaux aux super chalutiers pour deux ans


SYDNEY, 19 nov 2012 (AFP) -

L'Australie a décrété lundi l'interdiction de pêche dans ses eaux méridionales aux chalutiers géants, et ce pour deux ans, afin d'étudier l'impact de ces navires sur des espèces telles que les dauphins et les phoques.

En septembre dernier, le ministre australien de l'Environnement Tony Burke avait interdit à un navire-usine de 9.500 tonnes venu des Pays-Bas de pêcher au large de la Tasmanie, jusqu'à ce qu'à ce que soient disponibles des résultats de recherches scientifiques. L'interdiction avait été fixée à deux mois.

Le ministre a finalement décidé d'étendre cette interdiction de 24 mois, soit la durée maximale autorisée, pour les zones le long de la côte sud, de Perth (ouest) jusqu'à quasiment la frontière avec l'Etat du Queensland (est).

"J'ai signé pour une interdiction de deux ans (...) de pêche par les chalutiers géants dans nos eaux", a déclaré le ministre à la presse.

Les super chalutiers disposent d'énormes capacités de congélation, qui leur permettent de rester plus longtemps en mer que les chalutiers dits normaux.

Selon le ministre, les scientifiques estiment que le super chalutier venu de Hollande, le FV Margiris rebaptisé Abel Tasman, n'aurait pas un impact semblable sur toutes les espèces, mais des points d'interrogation demeurent, notamment pour les phoques et les dauphins.

L'Autorité australienne de gestion de la pêche (AFMA) estimait en septembre que le Margiris n'aurait quasiment pas d'impact sur l'éco-système en étant soumis à de strictes limites de quotas de pêche, 10% des poissons disponibles, un pourcentage inférieur aux normes internationales.