mo sphyrna logo
Actualités en direct (AFP)

Fin du Commissariat général au développement de la vallée de la Seine


LE HAVRE, 19 nov 2012 (AFP) -

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a supprimé par décret le Commissariat général au développement de la vallée de la Seine dirigé par l'ancien maire UMP du Havre, Antoine Rufenacht, a-t-on appris lundi dans le journal officiel.

"Cette décision ne m'étonne pas mais ce qui me préoccupe, c'est que ce projet d'intérêt national ne semble pas être pris en main par une quelconque autre structure", a commenté M. Rufenacht.

Créé en mai 2011, par le prédécesseur à Matignon de Jean-Marc Ayrault, François Fillon, ce commissariat avait pour mission de concevoir "un projet ambitieux" associant Basse-Normandie, Haute-Normandie et Ile de France. Le dossier était présenté comme le volet maritime du Grand Paris.

Dans un rapport publié en février, M. Rufenacht avait chiffré à 18 milliards d'euros le coût des investissements nécessaires.

Plus de la moitié aurait été consacrée à la ligne ferroviaire nouvelle Paris-Normandie qui doit permettre de réduire les temps de parcours avec la capitale à environ 45 minutes pour Rouen et une heure 15 pour Le Havre et Caen.

Les socialistes s'étaient opposés à la création de ce commissariat en estimant que la vallée de la Seine n'avait pas besoin d'un tel organisme "pour exister" et avaient vivement critiqué le rapport Rufenacht. Laurent Fabius, alors président de la communauté d'agglomération de Rouen, avait jugé que les milliards évoqués n'étaient que "virtuels".

Cette suppression intervient alors que les principaux élus de gauche et de droite du Havre, de Caen, de Rouen et de Paris doivent se retrouver jeudi pour débattre de ce thème à Paris à l'invitation du maire PS de la capitale, Bertrand Delanoë. Deux colloques comparables se sont déjà tenus sur le sujet, l'un au Havre en 2010 et l'autre à Rouen en 2011.