marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Les élus normands et franciliens plaident pour la ligne Paris-Normandie


LE HAVRE, 22 nov 2012 (AFP) -

Les principaux élus normands et franciliens ont réitéré jeudi leur exigence de réalisation de la nouvelle ligne ferroviaire Paris-Normandie qu'ils réclament depuis plusieurs années, selon une déclaration commune publiée à l'issue d'un colloque qui s'est tenu à Paris.

Dans cette déclaration, ils soulignent "l'importance qu'ils attachent à la réalisation des grands projets d'infrastructures, de transport et de logistique et notamment la ligne nouvelle Paris-Normandie".

Tout en disant comprendre "pleinement" la nécessité d'une gestion "priorisée" des investissements publics, ils demandent que ces projets soient considérés à l'aune du caractère "essentiel" pour l'économie nationale du développement des flux portuaires générés au Havre, à Rouen et Paris.

Parmi les signataires, figurent les présidents socialistes des régions Ile de France, Jean-Paul Huchon, Haute-Normandie, Alain Le Vern, Basse-Normandie, Laurent Beauvais, les maires de Paris, Bertrand Delanoë (PS), de Caen, Philippe Duron (PS), du Havre Edouard Philippe (UMP) et le président socialiste de la communauté d'agglomération de Rouen Frédéric Sanchez.

Concernant la ligne nouvelle, ces élus demandent qu'elle permette la réduction du temps de parcours avec Paris à 01H15 pour Le Havre et Caen contre respectivement 02H00 et 01H50 aujourd'hui. Son coût est évalué entre 9 et 15 milliards d'euros, selon les scénarios considérés.

Mais sa réalisation dépend des conclusions d'une commission qui doit faire le tri d'ici l'été parmi les nombreux projets d'infrastructures de transport en France dont le coût total est évalué à 245 milliards d'euros pour les 25 prochaines années.

La démarche de ces élus fait suite à des engagements pris en faveur de cette liaison en 2009 par le Président de la République de l'époque, Nicolas Sarkozy, dans le cadre d'un projet plus vaste de faire des ports du Havre et de Rouen "la façade maritime" du Grand Paris. Pour appuyer cette perspective, les élus ont tenu trois colloques consacrés à "l'Axe Seine", au Havre en 2010, à Rouen en 2011 et à Paris ce jeudi.