marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Saint-Nazaire: "bouffée d'oxygène" et "espoir pour l'industrie française" (Ayrault)


PARIS, 28 déc 2012 (AFP) -

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a qualifié vendredi dans la presse de "bouffée d'oxygène" la commande historique remportée par les chantiers navals STX de Saint-Nazaire, y voyant un motif d'"espoir" pour l'industrie du pays.

"On est là dans un moment historique, puisque c'est le plus grand paquebot du monde qui va être construit", a-t-il déclaré sur RTL, "c'est (...) beaucoup d'espoir pour toute une région et c'est surtout de l'espoir aussi pour l'industrie française parce que quand on investit dans l'innovation, dans la qualité et dans la performance, il y a un moment où ça finit par payer".

Dans une autre interview au quotidien Ouest-France, vendredi M. Ayrault a revendiqué son implication dans le dossier. "J'ai mis la pression!", a-t-il lancé tout en affirmant qu'il n'y avait eu "aucune subvention de la part de l'Etat français".

Les Chantiers navals STX France de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) ont enregistré jeudi une commande historique pour la construction d'un paquebot géant pour le groupe américain Royal Caribbean International, représentant plus d'un milliard d'euros selon Bercy.

Sur RTL et dans Ouest-France, le Premier ministre a qualifié la nouvelle de "bouffée d'oxygène" et a parlé de signe d'"espoir" pour l'industrie française. La commande est intervenue alors que le ministère du Travail a annoncé jeudi une nouvelle hausse de 29.300 demandeurs d'emploi sans activité en novembre, 19e mois d'accroissement du chômage de suite.

Face à "un enjeu stratégique", M. Ayrault a souligné sur RTL les "efforts conjugués de l'entreprise (STX) et du gouvernement, qui a apporté son appui", précisant qu'il avait lui-même "reçu les présidents de STX ainsi que de l'armateur il y a à peu près 8 jours".

Il s'est défendu d'être intervenu parce que le dossier concernait son fief électoral de Loire-Atlantique. "Je suis tous les grands dossiers industriels du pays. Celui-ci comme les autres", a-t-il indiqué à la radio. "S'agissant d'un intérêt stratégique pour la France, je me suis impliqué personnellement, comme je le fais sur d'autres gros dossiers".

Dans Ouest-France, M. Ayrault a également déclaré: "Je consacre mon temps et mon énergie au redressement du pays, y compris durant les fêtes. J'étais en famille dans les Pyrénées-Orientales, j'ai suivi d'heure en heure cette importante commande".

Jean-Marc Ayrault "se rendra à Saint-Nazaire début janvier pour rendre visite aux chantiers", ont par ailleurs indiqué ses services à l'AFP.

STX OFFSHORE & SHIPBUILDING