marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Terrorisme au Sahel, l'un des défis majeurs pour la défense française (Hollande)


OLIVET (France / Loiret), 09 jan 2013 (AFP) -

Le président François Hollande a fait de la lutte contre le terrorisme au Sahel et dans le nord du Mali l'un des "défis majeurs" que la défense française aura à relever en 2013, en prononçant ses voeux aux armées, mercredi à Olivet près d'Orléans.

Evoquant la fin de la mission combattante française en Afghanistan, et le retrait des troupes de ce pays "dans des conditions de sécurité remarquables", le chef de l'Etat a souligné que d'autres "défis majeurs" attendent les armées.

"Le terrorisme, cette forme de barbarie qui a déclaré la guerre à toutes les civilisations, a pris racine au Sahel et dans le nord du Mali", a-t-il affirmé.

Le président Hollande a rappelé que le Conseil de sécurité des Nations-Unies a adopté à l'unanimité une résolution autorisant, "pour une durée initiale d'une année", le déploiement d'une mission internationale sous conduite africaine, dans le but de chasser les islamistes armés qui occupent le nord du pays.

La France et l'Union européenne participeront "à la formation des forces armées, celle du Mali et celle des Africains, par rapport à l'opération qu'eux seuls peuvent décider", a-t-il souligné.

Le chef de l'Etat, chef des armées, a part ailleurs évoqué le futur Livre blanc de la défense et la Loi de programmation militaire (LPM) "qui sera discutée au Parlement cet été", rappelant notamment que cette loi réaffirmera le maintien de la stratégie de dissuasion nucléaire française dans ses deux composantes, sous-marine et aéroportée.

S'exprimant devant des soldats du 12e régiment de cuirassiers, basé à Olivet, et des trois armes, il a voulu rassurer les militaires inquiets des nouvelles réformes à venir et des choix budgétaires qui devront être faits.

"J'entends, je lis parfois, les messages de vos chefs d'état-major", "je connais les tensions qui peuvent résulter de vos exaspérations", a-t-il assuré.