mo sphyrna logo
Actualités en direct (AFP)

Les sardines Connétable (Wenceslas Chancerelle) s'emparent du thon Arok (Cobreco)


BREST, 29 jan 2013 (AFP) -

Le spécialiste de la sardine à l'ancienne Wenceslas Chancerelle, propriétaire de la marque Connétable, s'empare de la société Cobreco (thon et noix Saint-Jacques), afin de "renforcer la capacité de production de la conserverie en France" dans un contexte difficile pour le secteur, a-t-on appris mardi auprès du groupe.

Wenceslas Chancerelle, qui se présente comme la plus ancienne conserverie de sardines au monde encore en activité--elle est née en 1853--, vient de signer un protocole d'accord en ce sens avec Cobreco, société spécialisée dans les conserves de thon et de noix de Saint-Jacques, indique un communiqué.

Interrogée sur le montant de la transaction, la conserverie Chancerelle a indiqué que celui-ci "restait confidentiel".

"Ce rapprochement s'effectue d'un commun accord dans la perspective de conforter les deux entreprises au travers de leurs complémentarités", indique le communiqué. Les deux conserveries sont basées à Douarnenez, dans le Finistère.

"Notre but premier n'est pas un investissement de croissance, mais un investissement de saine gestion", a précisé à l'AFP Jean-François Hug, PDG de Wenceslas Chancerelle.

"Notre site, sur le port de Douarnenez, doit être rénové. Cela représente un investissement important. La Cobreco est dotée d'une capacité industrielle complémentaire à notre activité. La mise en commun de nos moyens techniques nous a donc semblé évidente", a-t-il ajouté.

La conserverie précise cependant que le rapprochement permettra de "renforcer la capacité de production de la conserverie en France". "Notre ambition c'est que le chiffre d'affaires de Cobreco plus le nôtre s'additionnent et qu'on arrive à une rentabilité correcte avec des produits français", a précisé M. Hug.

La conserverie assure que "l'ensemble du personnel Cobreco intègrera, dès la signature définitive, le groupe Chancerelle". Cette signature devrait intervenir début mars.

Ce rapprochement intervient dans un contexte difficile pour les conserveries de poissons. Ainsi, si la France comptait plus de 230 conserveries vers 1960, il n'y en a plus qu'une quinzaine actuellement, selon la Fédération des industries d'aliments conservés (Fiac).

Wenceslas Chancerelle est le numéro deux en France de la conserve de sardine entière avec une production, tous produits confondus, de 55 millions de boîtes par an. L'entreprise, qui emploie 370 salariés, réalise un chiffre d'affaires de 90 millions d'euros.

Cobreco (marques Arok et Jacq) se présente comme le leader de la conserve de coquille Saint-Jacques et du thon fabriqué en France. La société emploie 90 salariés et réalise 30 millions d'euros de chiffre d'affaires. Elle produit 25 millions de boîtes par an.