marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Nigeria: deux soldats tués par des hommes armés dans une région pétrolière


YENAGOA (Nigeria), 05 fév 2013 (AFP) -

Deux soldats nigérians ont été tués et deux civils blessés mardi lors d'une attaque en mer menée par des hommes armés contre un pétrolier indien, a indiqué un porte-parole de l'armée.

L'attaque, conduite par de présumés trafiquants ou voleurs de pétrole, s'est déroulée dans les eaux de la région riche en or noir de Bayelsa (sud).

Le porte-parole a confirmé aux journalistes qu'il y a eu une "embuscade" suivie d'un "échange de tirs entre les inconnus armés" et des militaires à bord du navire qui a fait "deux morts" parmi les militaires et "deux civils tués".

Selon un témoin cependant, les échanges de tirs, qui ont duré environ quatre heures, ont provoqué la mort de trois soldats et d'un civil.

L'armée s'est déployée dans le secteur et des recherches ont été lancées pour appréhender les hommes armés, a ajouté le porte-parole.

Les responsables du secteur pétrolier à Lagos n'ont pu être joints pour commenter l'incident.

En septembre dernier, plusieurs hommes armés avaient tué trois employés de la compagnie nigériane de pétrole d'Etat NNPC, qui avaient été dépêchés dans cette même région proche de Lagos pour réparer un oléoduc endommagé par des bandits.

Les spécialistes de la sécurité notent que les bandes de voleurs et trafiquants de pétrole qui éventrent les pipelines et revendent le brut au marché noir sont devenus de plus en plus violents.

Cependant, les attaques d'installations pétrolières par des militants politiques armés ont nettement diminué depuis une amnistie en 2009, même si certains groupes continuent à revendiquer des attaques au nom de communautés locales pauvres.