marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Port de Calais: trafic marchandises et voyageurs en baisse en 2012


LILLE, 6 fév 2013 (AFP) -

Le port de Calais a enregistré en 2012 un trafic marchandises en forte baisse de 11,2% à 34,1 millions de tonnes et un trafic passagers en baisse de 7,2% à 9,3 millions, a indiqué mercredi la Chambre de commerce.

Cette baisse est la conséquence de l'arrêt du trafic des ferries de la compagnie maritime SeaFrance mi-novembre 2011, puis de la liquidation de la société le 9 janvier 2012, qui n'a pas pu être totalement compensé par le principal opérateur ferry du port transmanche, P&O ferries, malgré un renforcement de sa flotte.

Mais l'arrivée de deux nouvelles compagnies maritimes en 2012, celle du consortium franco-danois LD/DFDS en février, puis celle de My Ferry Link en août, "a permis de limiter la perte de parts de marché et même d'inverser la tendance en fin d'exercice", a insisté la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de la Côte d'opale, concessionnaire du port de Calais.

Dans ce contexte de transition pour le port transmanche, le trafic "tourisme" - passé de 10.235.641 voyageurs en 2011 à 9.345.353 en 2012 (-7,2%) - "a plutôt mieux résisté", a estimé la CCI.

Le marché du fret transmanche - l'essentiel du trafic marchandises du port de Calais - a enregistré lui une baisse en tonnage de 11,3% et en nombre de poids lourds de 13%, avec un total de 1.370.177 unités sur l'année, des chiffres qui s'expliquent par un retour progressif des compagnies de transport routier.

Le port de commerce conventionnel a affiché en revanche un tonnage en légère hausse (+1,56%).

En cumulé, le trafic marchandises du port de Calais est de 34.147.000 tonnes en 2012, contre 38.460.240 l'année précédente, un "repli conjoncturel que l'offre transmanche recomposée et la reprise constatée en fin d'année devrait effacer en 2013", a affirmé la Chambre de commerce.

Si "2012 solde l'épisode douloureux de l'arrêt de SeaFrance", l'arrivée de deux nouvelles compagnies de ferries et "la confirmation par la conseil régional que le programme Calais Port 2015 (qui prévoit le doublement du port, en construisant sur la mer, ndlr) ira à son terme" confirment "notre leadership dans le trafic transmanche", a déclaré Jean-Marc Puissesseau, président de la CCI.

Calais est le 4e port de marchandises français, après Marseille, Le Havre et Dunkerque, et le 1er port pour les voyageurs.