marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Huit bateaux de pêche bas-normands soupçonnés de pêche illégale


caen (France), 8 fév 2013 (AFP) -

Huit bateaux de pêche bas-normands, soupçonnés de pêche illégale de coquilles Saint-Jacques, ont repris la mer vendredi après avoir été bloqués une semaine à quai et avoir dû régler 80.000 euros de caution en tout, a-t-on appris auprès de la direction départementale de la mer du Calvados.

Les navires ont quitté Port-en-Bessin (Calvados) dans la nuit après avoir réglé jeudi soir les 10.000 euros de caution chacun à laquelle de le juge des libertés de Caen les avait condamnés dans l'attente d'un jugement dont la date n'est pas encore fixée.

Ces bateaux, six de Granville (Manche) et deux de Port-en-Bessin, ont été pris en flagrant délit de pêche dans une zone où elle y est interdite en raison de la présence d'une toxine, l'ASP, dans la nuit du 30 au 31 janvier, selon la même source. Ils ont ensuite été consignés à quai.

Ils encourent chacun une amende de 22.500 euros et la perte de leur licence.

La pêche à la coquille Saint Jacques fait l'objet de tensions ces derniers mois sur fond de prix de vente bas.

A trois reprises depuis septembre, des navires britanniques ont en outre été arrêtés pour pêche illégale de coquilles en Manche. L'un d'entre eux, qui avait 14 tonnes à son bord lorsqu'il a été arrêté en septembre, a été condamné mi janvier à 20.000 euros d'amende.

Les deux autres doivent être jugés prochainement.