mo sphyrna logo
Actualités en direct (AFP)

Des experts de l'Onu au Yémen pour enquêter sur une cargaison d'armes


ADEN (Yémen), 24 fév 2013 (AFP) -

Des experts du Comité des sanctions de l'Onu, en mission au Yémen à la demande ce pays, ont inspecté dimanche à Aden (sud) un bateau chargé d'armes intercepté au large de ce pays et qui viendrait d'Iran, a rapporté l'agence officielle Saba.

La délégation de l'Onu a pris connaissance, en compagnie d'un haut officier de l'armée yéménite, le général Nasser al-Taheri, du contenu du bateau, dont des missiles sol-air, des roquettes Katioucha, des explosifs, des munitions et des systèmes de surveillance, a ajouté l'agence.

Selon Saba, le bateau, intercepté avec l'aide de la marine américaine en mer d'Oman le 23 janvier, venait d'Iran. Mais Téhéran a "catégoriquement démenti".

"Le gouvernement du Yémen a demandé que le Comité des sanctions mène une enquête approfondie", avait déclaré le 7 février l'émissaire de l'ONU au Yémen Jamal Benomar. Les experts du Comité "établiront les faits, d'où venait la cargaison et quels étaient les destinataires".

"Il est clair qu'un navire a été saisi dans les eaux yéménites et que sa cargaison contenait des armes perfectionnées dont des missiles sol-air", avait-il ajouté.

Une résolution de l'ONU adoptée en 2007 interdit à l'Iran d'exporter des armes sous peine de sanctions.

Selon une source de sécurité yéménite, les armes était destinées à des rebelles zaïdites (une branche du chiisme) qui contrôlent notamment la province de Saada (nord). Ils doivent prendre part au prochain dialogue national prévu à partir du 18 mars dans le cadre de l'accord de transition qui a permis le départ du président contesté Ali Abdallah Saleh.