mo sphyrna logo
Actualités en direct (AFP)

SNCM: Veolia doit reprendre pour 1 euro symbolique la part de Transdev


PARIS, 1 mars 2013 (AFP) -

Veolia Environnement prévoit de reprendre en direct pour un euro symbolique les 66% que détient sa coentreprise de transport Veolia Transdev dans la SNCM, la compagnie maritime engluée dans de lourdes difficultés.

En octobre, dans le cadre d'un premier accord avec la Caisse des Dépôts sur le désengagement à 40% de Veolia dans Transdev (actuellement codétenu à 50-50 par les deux groupes), Veolia avait annoncé qu'il reprendrait directement les 66% de la SNCM, mais les implications financières n'avaient pas été dévoilées.

Cet accord, qui devrait en principe être finalisé d'ici fin juin, "définit les principaux termes et conditions de l'opération envisagée, notamment le rachat par Veolia Environnement des titres de la SNCM pour un montant d'un euro", a précisé le groupe dans ses résultats financiers annuels publiés jeudi.

Veolia a d'ailleurs ramené à 10 millions d'euros la valeur comptable de la compagnie de desserte de la Corse, après le passage d'une provision d'une trentaine de millions d'euros, a indiqué son directeur financier Pierre-François Riolacci lors de la présentation des résultats.

En plein marasme financier (perte d'exploitation de 12 millions d'euros en 2011, pour un chiffre d'affaires stable à 285 millions), la SNCM est confrontée à une âpre concurrence de Corsica Ferries qui, avec ses navires battant pavillon italien, domine le transport de passagers entre le continent et la Corse (60,6% de parts de marché au premier semestre 2012).

Selon Les Echos, la dette de la SNCM atteint 76 millions d'euros.

Veolia Transdev était entré au capital en 2006 lors de la privatisation de la compagnie, avant de grimper à 66% en 2008 en rachetant la part de 38% du fonds Butler Capital Partners. La SNCM emploie environ 2.000 personnes.

VEOLIA ENVIRONNEMENT