mo sphyrna logo
Actualités en direct (AFP)

Les pays du Golfe de Guinée s'organisent pour lutter contre la piraterie


COTONOU (Bénin), 21 mars 2013 (AFP) -

Vingt-cinq pays d'Afrique centrale et d'Afrique de l'Ouest se sont engagés à coopérer pour endiguer la mulitiplication des actes de piraterie dans le Golfe de Guinée, a-t-on appris mercredi de source officielle.

Les ministres de la Défense, des Affaires étrangères et de la sécurité de ces pays se sont réunis mardi à Cotonou pour définir un plan de coopération qui sera soumis à leurs Chefs d'Etats, indique un communiqué de la Communauté des Etats d'Afrique de l'ouest (Cédéao).

Ce plan prévoit la mise en place d'une base régionale pour lutter contre la piraterie, indique un autre communiqué de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cémac), qui ne précise cependant pas le lieu de cette base.

Il doit permettre une meilleure coopération face à la hausse alarmante des actes de piraterie le long des côtes des pays africains concernés, et plus particulièrement dans le Golfe de Guinée, au large du Nigeria et du Bénin voisin notamment.

Au Bénin, les actes de piraterie sont ainsi passés de un en 2010 à 44 en 2011, selon la Cédéao.

"Ce code de conduite est la nouvelle ligne juridique de notre collaboration pour mettre un terme à cette insécurité dans le Golfe de Guinée", a expliqué à l'AFP le ministre béninois des Affaires étrangères, Nassirou Arifari Bako.

La plupart des actes de piraterie dans le Golfe de Guinée vise les tankers pétroliers et leur précieuse marchandise, volée et ensuite revendue au marché noir.