marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Guinée-Bissau: l'ex-chef de la Marine capturé, envoyé aux Etats-Unis via le Cap-Vert


PRAIA (Cap-Vert), 04 avr 2013 (AFP) -

L'ex-chef d'état-major de la Marine de Guinée-Bissau, le contre-amiral José Américo Bubo Na Tchuto, considéré par les Etats-Unis comme un baron de la drogue, a été arrêté et envoyé aux Etats-Unis via le Cap-Vert, a annoncé jeudi soir la télévision publique cap-verdienne RTC.

Le contre-amiral "Bubo Na Tchuto a été capturé dans les eaux internationales" proches du Cap-Vert lors d'une opération de police "nord-américaine et cap-verdienne", avec l'appui de la police judiciaire cap-verdienne et "il a déjà été emmené aux Etats-Unis", a rapporté RTC, sans plus de détails dans l'immédiat.

On ignorait notamment s'il a été "capturé" seul ou avec d'autres personnes, où il a été conduit et pour quel motif.

A Bissau, un officier des renseignements généraux s'exprimant sous strict anonymat a parlé à l'AFP d'un "enlèvement" du contre-amiral Bubo Na Tchuto par "des agents américains", alors qu'un ami de l'ex-chef de la Marine a parlé de son "arrestation" et de son envoi aux Etats-Unis.

"Le contre-amiral (a été) bel et bien enlevé par des agents américains. Nos agents nous ont signalé la présence d'Américains depuis deux semaines (en Guinée-Bissau), mais il n'y avait pas de précision sur les vraies raisons de leur présence à Bissau", a dit la source aux renseignements, ajoutant sans plus de détails: "ce sont ces agents qui ont probablement joué un rôle dans l'enlèvement du contre-amiral Bubo Na Tchuto".

L'actuel directeur de la radio nationale bissau-guinéenne, Carlos Gomes Nhafé, ami de Bubo Na Tchuto, a assuré à l'AFP avoir eu au téléphone l'ex-chef de la Marine qui l'a informé de son "arrestation".

"Il m'a appelé ce matin de Sal, au Cap-vert, pour m'informer qu'il a été arrêté et qu'il est en route pour les Etats-Unis", a soutenu M. Gomes Nhafé, selon lequel il avait la voix cassée et n'a pas donné de précision".