marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Rodriguez Group a réduit ses pertes au 1er semestre 2012/13


PARIS, 31 mai 2013 (AFP) -

Le distributeur cannois de yachts de grand luxe Rodriguez Group a réduit sa perte nette au premier semestre de son exercice 2012/13 (clos fin mars), liée à la réduction de sa perte opérationnelle dans un contexte de baisse des ventes.

Au premier semestre de l'exercice 2012/13, la perte nette s'est établie à 15,7 millions d'euros, contre une perte nette de 17,2 millions d'euros lors de l'exercice précédent, selon un communiqué du groupe publié vendredi.

Rodriguez Group indique avoir "entamé la saison d'été 2013 avec confiance", en tablant sur "une offre structurée" et "une équipe concentrée sur l'axe de progression défini par la direction générale: développer l'activité commerciale (...) tout en maintenant les niveaux de marge et la structure de coût actuels", selon le communiqué.

Au premier semestre, Rodriguez Group a réduit sa perte opérationnelle courante, à 10,1 millions d'euros (contre 12,8 millions un an auparavant). Une diminution notamment liée à un niveau de marge sur la vente de bateaux neufs "en ligne avec les objectifs fixés par la direction" ainsi qu'à une baisse des charges, explique le groupe.

La réduction de la perte opérationnelle traduit "un renversement de tendance" et le groupe "accélère le retour à l'équilibre d'exploitation", estime-t-il.

L'activité de vente de bateaux neufs a généré sur le semestre un chiffre d'affaires de 8,9 millions d'euros (contre 16,1 millions un an auparavant).

Le groupe a signé sur le premier semestre la vente de deux bateaux neufs à construire, dont le produit sera comptabilisé au fur et à mesure de l'avancement, et qui est estimé 11 millions d'euros en fin d'exercice.

A la date du 31 mars, Rodriguez Group "dispose d'un nombre suffisant d'unités nouvelles achevées ou en cours de construction pour atteindre son chiffre d'affaires cible sur l'activité Vente de bateaux neufs, soit 35 à 40 millions d'euros pour l'exercice en cours", indique-t-il.

Sur le semestre, les ventes de bateaux d'occasion ont été divisées par deux à 1,8 million, sur fond de déstockage massif de bateaux d'occasion depuis plusieurs années.

Dans ce contexte, la vente de bateaux d'occasion "a vocation à continuer à baisser de manière significative, le coeur de métier du groupe devant redevenir la vente de bateau neufs", indique Rodriguez Group dans son rapport financier semestriel.

L'activité de services s'est maintenue sur le semestre, avec un chiffre d'affaires de 10,4 millions d'euros (contre 10,5 millions il y a un an).

sbo/bpi

RODRIGUEZ GROUP