marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Saumon d'élevage: l'état norvégien augmente sa part dans Cermaq


OSLO, 25 juin 2013 (AFP) -

Le gouvernement norvégien a annoncé mardi avoir fait passer à 59,17% sa part dans le producteur de saumon d'élevage Cermaq, après l'échec d'une offre hostile de son compatriote Marine Harvest, et devrait avoir les coudées franches pour décider du sort du groupe.

Marine Harvest, qui offrait 107 couronnes par action, et valorisait ainsi Cermaq à près de 10 milliards de couronnes (1,3 milliard d'euros), s'est heurté à l'opposition du gouvernement norvégien, principal actionnaire avec alors 43,5%.

Le gouvernement a acquis "5 millions d'actions à 108 couronnes (13,5 euros) par action (...). La participation de l'Etat dans le capital de Cermaq (...) représente 59,17% des actions de Cermaq", a indiqué mardi le ministère de l'Industrie et du Commerce dans un communiqué.

"Notre objectif est d'obtenir le meilleur développement de la valeur de Cermaq et de prendre soin de nos intérêts en tant qu'actionnaire", a expliqué le ministre, Trond Giske, à l'agence de presse norvégienne NTB.

"L'offre de Marine Harvest a reçu un niveau d'acceptation inférieur aux 33,4% auxquels elle était conditionnée, y compris en incluant les actions déjà détenues par Marine Harvest", a annoncé le groupe vendredi dans un communiqué.

Cermaq a souligné avoir entamé des négociations avec deux fonds d'investissement, le scandinave Altor et l'américain Bain Capital, pour leur céder sa filiale de production de farine de poisson, Ewos, sa plus grosse activité, pour laquelle ils offrent 6,2 milliards de couronnes.

Le groupe a prévu une assemblée générale extraordinaire le 11 juillet, où l'avenir d'Ewos devrait être examiné.