marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Brésil/Pétrole : 11 entreprises en lice pour les enchères du pré-salifère


RIO DE JANEIRO, 19 sept 2013 (AFP) -

Onze entreprises, dont Petrobras, ont versé chacune plus de deux millions de reais (665.000 euros), pour participer aux premières enchères d'attribution de concessions de gisements pétroliers pré-salifères dans l'océan Atlantique, a déclaré jeudi à l'AFP un porte-parole de l'Agence brésilienne du pétrole (ANP).

De ces 11 entreprises en lice pour ces enchères prévues le 21 octobre à Rio de Janeiro, sept figurent parmi les 11 ayant le plus grande valeur sur le marché dans le monde : China National Corporation (CNPC) (2e), Shell (3e), Ecopetrol (6e), Petrobras (7e), Total (8e), China National Offshore Oil Corporation (CNOOC) (10e), Repsol/Sinopec (Sinopec - 11e), souligne un communiqué de l'ANP.

"Je m'attendais à plus d'entreprises, à une quarantaine d'entreprises, mais il existe un contexte mondial, des situations très spécifiques qui conduisent à cette situation" où moins d'entreprises sont intéressées, a déclaré au quotidien économique Valor la directrice de l'ANP, Magda Chambriard.

Le gisement proposé le 21 octobre est celui de Libra, situé en eaux très profondes dans le bassin de Santos (sud-est) avec des réserves de pétrole récupérables de 8 à 12 milliards de barils qui pourront produire près d'un million de barils de brut par jour dans cinq ans.

Le champ de Libra occupe une zone de 1.500 km2 de gisements en eaux très profondes connus comme "pré-sal" (pré-salifères), à 183 km du littoral.

Le Brésil a annoncé en 2007 avoir découvert d'immenses gisements pétroliers en eaux très profondes, enfouis sous une épaisse couche de sel (ou pré-salifères) qui occupent au total 149.000 km2.

La compagnie pétrolière brésilienne Petrobras (publique) sera le seul opérateur et aura 30% de participation obligatoire dans la concession du gisement de Libra et d'une manière générale dans toutes les concessions des gisements pré-salifères, d'après la loi.

L'ANP met aux enchères les 70% restants où Petrobras peut également avoir une participation si elle gagne, seule ou avec un consortium.

L'enchère sera remportée par l'entreprise ou consortium qui offre le plus de pétrole à l'Etat brésilien.

Voici la liste des 11 entreprises inscrites, le dernier délai était fixé à mercredi soir :

- CNOOC International Limited (Chine)

- China National Petroleum Corporation (CNPC) (Chine)

- Ecopetrol (Colombie)

- Mitsui & CO (Japon)

- ONGC Videsh (Inde)

- Petrogal (Portugal)

- Petrobras (Brésil)

- Petronas (Malaisie)

- Repsol/Sinopec (Espagne-Chine)

- Shell (Angleterre-Hollande)

- Total (France)

lbc/cdo/sym

BP

EXXONMOBIL

PETROBRAS - PETROLEO BRASILEIRO