Arctic Sunrise : les Pays-Bas entament une action juridique contre la Russie

“L’Arctic Sunrise battant pavillon néerlandais, les Pays-Bas ont engagé aujourd’hui une procédure d’arbitrage sur la base de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer”, a indiqué le ministre néerlandais des Affaires étrangères Frans Timmermans, dans une lettre adressée aux députés.

L’équipage de l’Arctic Sunrise avait été placé en détention à Mourmansk et dans sa région à la suite de l’arraisonnement le 19 septembre en mer de Barents (Arctique russe) de l’Arctic Sunrise par un commando héliporté des garde-côtes russes.

Plusieurs de ces militants avaient tenté d’escalader une plateforme pétrolière du géant russe Gazprom pour dénoncer les risques qu’elle fait, selon l’organisation de défense de l’environnement Greenpeace, courir à l’environnement.

La Haye estime que l’arraisonnement du bateau et l’arrestation de l’équipage sont “illégaux” car les Russes auraient dû demander aux Pays-Bas la permission d’interpeller l’Arctic Sunrise, celui-ci battant pavillon néerlandais, a expliqué à l’AFP un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Friso Wijnen.

Inculpés de piraterie, les membres de l’équipage encourent jusqu’à 15 ans de prison.

Greenpeace a immédiatement “applaudi” la décision néerlandaise. “Les Pays-Bas ont pris une position ferme en vue de la défense de la loi et du droit à la protestation pacifique”, a déclaré Jasper Teulings, avocat de Greenpeace, cité dans un communiqué.