Attaque en Libye: drapeaux américains en berne jusqu’à dimanche soir (Obama)

“En signe de respect pour la mémoire de John Christopher Stevens, ambassadeur en Libye, et des membres du personnel (tués dans l’attaque) contre notre poste diplomatique à Benghazi (…) j’ordonne de mettre en berne les drapeaux des Etats-Unis sur la Maison Blanche (et) tous les bâtiments publics” jusqu’au crépuscule du 16 septembre, a indiqué le président américain.

Ce décret concerne aussi les pavillons des bâtiments de la marine et les drapeaux des postes diplomatiques et bases militaires américains dans le monde entier.

Quatre Américains, dont l’ambassadeur Stevens, ont été tués mardi dans une attaque par des hommes armés contre leur consulat à Benghazi, un acte rarissime.

Mercredi, lors d’une intervention solennelle depuis la roseraie de la Maison Blanche, M. Obama a condamné une attaque “scandaleuse” et promis que ses auteurs rendraient des comptes. Il a aussi affirmé qu’elle ne romprait pas les liens de Washington avec Tripoli.