Cahuzac non candidat: “un éclair de lucidité dans un océan de traitrise”, selon Chatel

Invité de l’émission “Tous politiques” France Inter/AFP/Le Monde, Luc Chatel a déclaré attendre de la commission d’enquête parlementaire sur l’affaire Cahuzac, qui commence ses auditions mardi, “qu’elle nous explique, comment dans un pays aussi moderne que le nôtre, aussi performant dans sa haute administration, et je peux en témoigner comme ancien ministre pendant cinq ans, on n’était pas informé, après avoir mené une enquête interne, que M. Cahuzac avait un compte en Suisse”.

“Moi, j’attends la transparence, j’attends la vérité”, a-t-il dit.

Interrogé sur la décision de Jérôme Cahuzac de ne pas être candidat, il a répondu : “disons que c’est un éclair de lucidité dans un océan de traîtrise”.

“Il a trahi les Français, les parlementaires, sa famille politique, le président de la République” a souligné Luc Chatel qui n’entend pas s'”apitoyer sur le sort de Jérôme Cahuzac”.