Céréales: la Russie ne “profitera” pas du déminage des ports ukrainiens

Istanbul, 22 juil 2022 (AFP) – La Russie a assuré vendredi qu’elle n’essayerait pas de profiter militairement d’opérations de déminage des ports ukrainiens après l’accord sur les céréales ukrainiennes, tout en affirmant que les conditions étaient réunies pour une application du texte “dans les prochains jours”.

“Nous ne profiterons pas du fait que ces ports (ukrainiens, ndlr) soient déminés et ouverts. Nous avons pris cet engagement”, a déclaré Sergueï Choïgou après la signature, lors d’une prise de parole diffusée à la télévision russe.

“Nous avons tous les prérequis et solutions pour que le processus démarre dans les prochains jours. Il n’agit pas seulement de l’exportation des produits agricoles depuis les ports ukrainiens, mais évidemment aussi de l’export des produits agricoles et d’engrais depuis les ports russes”, a-t-il ajouté.

L’Ukraine et la Russie ont fini vendredi par signer, avec la Turquie et l’Onu, l’accord sur l’exportation des céréales ukrainiennes en mer Noire, bloquées à cause du conflit armée entre les deux pays.

Dans un communiqué distinct, le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a promis que Moscou remplirait ses obligations, tout en jugeant “inacceptable” que les Etats-Unis et leurs alliés utilisent, selon lui, “la production alimentaire au profit d’une entreprise géopolitique”.