Collision entre deux navires de guerre turc et grec près d’îlots disputés

La collision est “probablement due à une erreur du navire turc”, a indiqué à l’AFP une source de la marine grecque. “Les bateaux se sont retrouvés flanc à flanc, il n’y a pas de dégâts et personne n’est blessé, l’incident est clos”, a ajouté l’officier.

L’incident s’est produit près des îlots d’Imia, non loin de la côte turque, qui constituent un point de dispute de longue date entre les deux pays.

Il y a un an, l’armée grecque s’était vivement plainte qu’un patrouilleur turc ait tiré durant des manoeuvres dans la zone, que la Grèce considère comme faisant partie de ses eaux territoriales.

Les îlots d’Imia, appelés Karmak en Turquie, sont à sept kilomètres à peine de la ville turque de Bodrum.

Une confrontation militaire avait été évitée de justesse en janvier 1996, quand les deux pays avaient envoyé des troupes vers la zone, et ne les avaient retirées qu’après de fortes pressions diplomatiques des Etats-Unis sur ces deux alliés au sein de l’OTAN.