Côtes-d’Armor: au moins 450 requins retrouvés morts

Un goémonier a donné l’alerte mardi après avoir découvert le filet de pêche où les squales se trouvaient pris au piège avec des raies et d’autres poissons, a précisé le maire, Loïc Mahé.

Après cette découverte “impressionnante” et “sans précédent”, selon l’édile, la mairie a saisi la Brigade de gendarmerie maritime et la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM).

Aidés de bénévoles et d’associations, les services techniques de la marie ont dégagé les cadavres des requins émissoles, eonvoyés ensuite vers une société d’équarrissage.

L’opération a coûté plus de 3.000 euros à la mairie qui a décidé de déposer plainte à la gendarmerie maritime de Lezardieux, sauf si le suspect “se dénonce”.

“Le filet était un danger pour la navigation et la plongée” a déploré le maire qui a dénoncé un “acte irresponsable”.

“Il y a eu des coups de couteaux dans le filet, ce qui veut dire qu’il y a eu une manoeuvre humaine pour s’en débarrasser”, a-t-il observé