Des orques épaulards pris dans les glaces au Canada

Une vidéo postée sur le site de CBC montre que les mammifères marins, appelés “baleines tueuses” en Amérique du Nord, sont contraints de respirer à la surface de l’eau à tour de rôle par un trou dans la glace.

Mais le trou est en train de se refermer, créant une dangereuse situation pour ces grands dauphins qui vivent sous l’eau mais ont besoin de respirer l’air pour survivre, a constaté un habitant, Tommy Palliser, d’un petit village Inuit d’Inukjuak à environ 30 kilomètres de là où sont piégés les cétacés.

Mardi, le gouvernement fédéral canadien a dépêché une équipe d’experts pour voir comment les épaulards pouvaient être sauvés.

Le maire d’Inukjuak Peter Inukpuk a fait appel au gouvernement pour qu’un brise-glace vienne créer, pour les orques, un chenal dans la banquise jusqu’aux eaux libres de glace.

“Ce serait possible”, a-t-il déclaré à CBC, en expliquant que la baie d’Hudson n’est gelée que depuis deux jours et que “la glace n’est pas épaisse, pas plus épaisse que les années précédentes”.

Les orques semblent se rendre compte de leur situation. “Il apparait au fil du temps qu’elles commencent à paniquer”, a-t-ajouté.

“En d’autres circonstances, elles seraient parties depuis longtemps vers un autre espace libre de glace, qu’elles ne sont pas en mesure de trouver”, a affirmé le maire d’Inukjuak.

A contrario, un responsable du comité des pêches a déclaré que faire venir un brise-glace serait coûteux et compliqué. Ces navires sont intensément utilisés sur des sites éloignés, et même si un est envoyé, il n’arriverait sans doute pas à temps, selon lui.

Des experts ont déclaré à l’antenne de CBC qu’il n’est pas rare de trouver des baleines prises au piège des glaces, situation qui conduit souvent à la mort des animaux.

http://www.cbc.ca/news/canada/north/story/2013/01/09/north-inukjuak-orcas-trapped.html

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE