Deux îlots sud-africains proches de l’Antarctique déclarés zones protégées

Les deux îles volcaniques de Marion et Prince Edouard sont situées dans le sud de l’océan indien, à près de 1.800 de kilomètres des côtes sud-africaines.

La température moyenne n’y dépasse pas les cinq degrés celsius toute l’année et elles sont en permanence battues par les vents.

Ces deux îles volcaniques –290 km2 pour l’île Marion, et 45 km2 pour Prince Edouard– sont le refuge de quantités d’animaux et d’oiseaux, notamment trois espèces de phoques, et abritent notamment 22% de la population mondiale de phoque à fourrure.

Quatre espèces de pingouins, cinq d’albatros et 14 espèces de pétrels (une sorte de mouette) s’y reproduisent, avec 44% de la population mondiale des albatros patrouilleurs.

La ministre de l’Environnement a salué dans la décision de son pays “une contribution importante à la conservation de la biodiversité mondiale”.

Le classement en zone protégée vise à aider les fonds poissonneux à récupérer de la surpêche dans toute cette région.

La pêche sera désormais interdite sur une zone de 12 miles nautiques autour des deux îlots. Seuls les bateaux sud-africains seront autorisés à pêcher au-delà de ce sanctuaire, et avec des restrictions.

L’île Marion abrite un centre de recherche environnementale et collecte des données météorologiques.

OCÉAN D'HISTOIRES

5 MOIS EN ANTARCTIQUE