Dordogne: milliers de poissons morts dans un étang, probable cause naturelle

A partir de mardi dernier, des poissons morts, brochets, carpes et tanches notamment, se sont accumulés en surface de l’étang de Born, un plan d’eau d’une quinzaine d’hectares prisé des amateurs de pêche à Salagnac, dans le nord de la Dordogne.

Selon le président de la Fédération de pêche de Dordogne, Jean-Marie Rampnoux, cette mortalité subite, qui s’était déjà produite localement il y a des années, est d’origine naturelle.

“Il y a eu de très fortes chaleurs avant les orages, et les orages ont amené énormément d’eau et de matières en suspension, de la végétation notamment. Ces matières en se décomposant ont pris tout l’oxygène dans l’eau, et les poissons sont morts faute d’oxygène”, a-t-il indiqué à un correspondant de l’AFP.

Il a précisé que la situation était revenue dernièrement à la normale, et que la nature, congénères et écrevisses, se chargerait des poissons morts.

Les services de l’Etat, en liaison avec la Fédération de pêche, n’ont de ce fait pas été impliqués dans le traitement de l’incident, a-t-on indiqué auprès de la préfecture.