Energie: réouverture à Versailles d’une piscine gérée par Vert Marine

Versailles, 12 sept 2022 (AFP) – La piscine de Versailles a rouvert lundi, après avoir été fermée la semaine dernière comme une trentaine d’autres piscines gérées par la société Vert Marine qui invoquait l’augmentation du coût de l’énergie, a annoncé à l’AFP le maire de la commune, François de Mazières.

“Je suis allé à l’ouverture ce matin, nous sommes très contents d’avoir pu trouver une réponse très rapidement”, a déclaré l’édile, satisfait d’avoir trouvé une solution.

C’est la mairie, dont les contrats avec les fournisseurs d’énergie sont plus avantageux que ceux passés par Vert Marine, qui va directement acheter le gaz et l’électricité avant de les revendre au même prix à Vert Marine.

“Cela nous permet de les aider à faire face à l’augmentation des factures d’énergie de ces dernières semaines”, a expliqué le maire.

A Paris, la mairie a confirmé lundi avoir eu l’engagement de Vert Marine de rouvrir mardi la piscine et la salle de remise en forme de l’espace Pailleron (XIXe arrondissement). L’entreprise venait d’obtenir la gestion en délégation de service public de ce complexe sportif qui devait rouvrir jeudi 8 septembre.

Seule la patinoire reste pour l’instant fermée car “la remise en route est longue” pour cet équipement, a précisé l’adjoint au sport Pierre Rabadan.

Cet engagement s’est fait sans renégociation de contrat ou de tarif, la mairie évoquant “un choix de la direction (de Vert Marine, ndlr) vu l’importance de l’équipement”.

Ces établissements font partie des 10% de piscines sur 4.000 en France qui ne sont pas gérées en direct par les collectivités mais par un délégataire de service public.

A Limoges, la métropole a donné jusqu’au vendredi 16 septembre à Vert Marine pour rouvrir la piscine Aquapolis, faute de quoi l’établissement sera placé sous séquestre le lundi 19 et rouvrira sous l’autorité de la collectivité, qui en reprendrait alors la maîtrise fonctionnelle.

A Saint-Geours-de-Maremne (Landes), le centre aquatique Aygueblue, dont la fermeture avait été annoncée conjointement par Vert Marine et la commune, n’a pas de date de réouverture prévue pour l’instant, l’exploitant et la commune parlant d’une même voix pour l’heure sur le surcoût de l’énergie et l’impossibilité de régler la facture.

Enfin, à Bellegarde (Ain), un employé du centre Vlase’O a indiqué à l’AFP que la réouverture était prévue pour vendredi, une information que la mairie, qui n’était pas joignable lundi, n’a pas pu confirmer.

Souvent chauffées au gaz, les piscines sont des équipements très énergivores et subissent de plein fouet la hausse des prix.

leo-pyv-ppy-ag/lbx/pb